4- Historique

Dans les années 20 aux Etats-Unis, le docteur BENNET remarque une amélioration de la circulation sanguine lorsque l’on touche certains points de la tête. Ce sont les POINTS REFLEXES NEURO-VASCULAIRES.

10 ans plus tard, le docteur CHAPMAN détermine que la stimulation de certains points sensibles du corps diminue la douleur et améliore la circulation lymphatique. Ils s’appellent LES POINTS REFLEXES NEURO-LYMPHATIQUES.

Dans les années 60, le docteur GOODHEART, chiropracteur, démontre l’interaction existante entre les muscles, les organes et les méridiens ainsi que la relation entre le stress et le tonus musculaire.

En 1973, le docteur John THIE publie le livre « SANTE PAR LE TOUCHER » dans lequel il établit les relations entre certains muscles, les méridiens et les points réflexes (vasculaires et lymphatiques) qui permettent l’équilibration des muscles et donc des méridiens.

Il met à la portée de tous ce qui jusqu’alors était réservé aux professionnels.

Nait à partir de là, la notion d’inter-relation permanente entre les systèmes structurel, lymphatique, vasculaire, énergétique, biologique, chimique et émotionnel.

Il en découle l’idée nouvelle que lorsqu’un système est en déséquilibre, il peut déséquilibrer un ou plusieurs autres systèmes.

Mais par voie de conséquence, lorsqu’on rééquilibre un système en résolvant une problématique, nous pouvons rééquilibrer l’ensemble des systèmes.